Ngrepelisse

Accueil > Tourisme > Le jardin du Temple

Le jardin du temple : un hortus conclusus

La création en 2009 du parking du Temple (72 places de stationnement) s’est accompagnée de celle d’un jardin public permettant aux familles de bénéficier d’un espace de promenade et de repos très agréable.

Ce nouveau poumon vert de la commune met ainsi en valeur le centre historique du bourg, notamment le Temple, édifice du XIXème siècle, classé aux Monuments Historiques.


L’objectif est de proposer un aménagement qui permet d’offrir de nouveaux services aux habitants :

  • aire de stationnement,
  • jardin public,
  • parvis,…

tout en préservant le maillage strict de la bastide.

Le jardin public est conçu sur la mode de l’hortus conclusus :

  • un jardin clos par une haie haute de charmille.
  • à l’intérieur, des allées permettent une circulation périphérique et dessinent une croix centrale partageant en quatre l’espace.
  • un bassin a été crée sur le modèle d’un jardin d’eau agrémenté d'iris d'eau, de nénuphar.

Haie de charmille, rosiers anglais, alignement de tilleuls, rosiers buissonnants, constituent la végétation ornementale du jardin du temple.

D’inspiration médiévale,  sur la base de l’Hortus Conclusus (jardin clôt,  divisé en quatre parties),  dans une recherche esthétique moderne à l’image du bassin d’eau  dont les parements sont en pierre calcaire de Dordogne identiques à ceux de la rue des Potiers, ce parc et jardin d’eau inspirent à la promenade et au bien-être.

Les plantes oxygénantes et les iris d’eau, recouvrent la totalité des abords du bassin garantissant la qualité de l’eau. Les plantes d’ornements comme les nénuphars se développant dans la partie du bassin circulaire la plus profonde, assurent la qualité esthétique du jardin aquatique.
Dans l’absence de normes spécifiques, le bassin a été conçu de manière à garantir la sécurité des jeunes enfants. Le muret périphérique mesure 80 cm de hauteur et le 1er bassin carré ne présente qu’une profondeur minime. Le bassin circulaire  d’ 1m de profondeur se trouve le plus éloigné possible du public.

Concernant la végétation, l’aire de stationnement a été bordée par un alignement de platanes.

L’alignement de marronniers existant le long de la rue André Lemouzy a été rénové (arbres malades remplacés) et prolongé le long de la rue des Marchats. Quant au jardin du Temple, il est agrémenté de tilleuls.


En équipant la bastide d’un nouveau « poumon vert », cet aménagement   améliore son attractivité sur le plan résidentiel et commercial et  sécuriser les abords de l’établissement scolaire.  
 

 

L'arbre du bicentenaire 

Après avoir été déplacé en raison des travaux de création du jardin du temple, l’arbre du bicentenaire de la Révolution Française planté en 1989 vient de reprendre sa place d’origine. A cette occasion, une inauguration a été organisée, Mardi 26 mai 2009 au jardin du temple,  en présence des élèves des écoles primaires, publique et privée, des membres de la chorale du club des aînés ruraux, des présidents et membres d’associations et de tous les nègrepelissiens souhaitant se joindre à cette commémoration. Accompagnée des chanteurs de la chorale du 3ème âge, la centaine d’enfants présents ont repris en l’unisson la Marseillaise, tout en faisant flotter leur drapeau tricolore de papier offert par la municipalité de Nègrepelisse.