Ngrepelisse

Accueil > Tourisme > Les marchés

Les marchés


Tous les mardis matins, de 7h30 à 13 heures, près de 40 producteurs locaux, marchands et forains, occupent la Place Nationale, pour le grand marché hebdomadaire.

Ce lieu incontournable rythme la vie de la cité et de ses habitants depuis la charte de Philippe Le Bel au XIIIème siècle. Autre matinée dédiée au marché d’approvisionnement : le dimanche matin où quelques commerçants ambulants locaux prennent également leurs quartiers, toute la matinée, sur la Place Nationale.

 

Depuis, la création d’une commission extra-municipale des marchés de plein vent, le vie des marchés s’anime.

De plus, dans le cadre du développement du commerce local et de la promotion des marchés, cette commission a décidé la création d’une foire d’automne en partenariat avec l’association des commerçants des marchés de plein vent du Tarn-et-Garonne. Elle se déroulera chaque année, les 4ème  dimanches du mois d’octobre.


Parallèlement au développement des marchés de plein vent, dynamisant le centre-ville, l’association des artisans et des commerçants organisetous les deux ans, la foire Nègr’Expo.

Extrait du registre des délibérations du conseil Municipal de Nègrepelisse, séance du 21 août 1921

"M. le Maire (M. Mommeja) met les Conseillers Municipaux au courant des marchés du blé et de la farine en vue de la taxe du pain; le Conseil Municipal considérant qu'il est de la plus grande importance que le pain soit taxé aussi bon marché que possible; que le prix des farines trop élevé par rapport au prix du blé ne permet pas d'établir la taxe du pain à un prix aussi bas qu'il serait à souhaiter émet le voeu que l'Administration Supérieure taxe les farines panifiables à un prix raisonnable".

 

"Après une mure discussion relative au jardinage porté au marché par des cultivateurs, certains manifestant le désir que tout jardinage soit apporté dans la rue de l'Eglise, le Conseil Municipal décide de n'obliger réellement à se mettre à cet emplacement à côté de l'Eglise que les personnes portant du plant de jardinage. Il décide aussi de ne pas laisser mettre des voitures autour de la Place Nationale et de faire réparer la toiture du lavoir de la Porte-Haute avec les tuiles restant de la toiture de la halle dont le surplus pourrait être ensuite vendu".