Ngrepelisse

Accueil > Vie municipale > Le plan Personnes à Mobilité Réduite

Le plan Personnes à Mobilité Réduite

La question de l’accessibilité pour tous n’a pas été toujours prise en compte dans les aménagements de voirie. Les cheminements tels qu’ils ont été pensés ou aménagés se révèlent souvent inadaptés pour les PMR et limitent ainsi leur capacité à se déplacer.

La municipalité de Nègrepelisse tente de répondre aux besoins de déplacements des personnes à mobilité réduite par le biais de la création de :

  • plan incliné ou passage bateau devant les troittoirs
  • l'achat d'un mini-bus adapté aux personnes à mobilité réduite
  • la création de places de stationnement adaptées

Le cadre réglementaire

La loi du 11 février 2005 (loi handicap) définit notamment les règles en matière d’accessibilité dans les transports en commun, immeubles d'habitation et lieux
recevant du public. Ceux-ci devront, dans un délai maximum de 10 ans, être accessibles aux personnes handicapées.
Le Décret n° 99-756 du 31 août 1999 et la circulaire du 23 juin 2000 définissent les règles de construction relatifs à l'accessibilité de la voirie aux personnes
handicapées.

Les trottoirs aux piétons

Piétons et cyclistes sont victimes de l’accaparement automobile en ville. Malgré les nombreux efforts de la municipalité en matière de création de parcs de stationnement, il est encore trop fréquent de constater les incivilités de certains automobilistes au dépend des personnes à mobilité réduite ou des parents accompagnés d’enfants.

Les piétons comme les automobilistes sont  soumis à une réglementation qui s’inscrit dans le respect du code de la route : ils ont donc des droits et des devoirs.
De même, les personnes handicapées, au même titre que les piétons et cyclomotoristes, ont des règles de déplacement et de conduite à respecter.

Les piétons sont tenus d’utiliser les passages prévus à leur intention, lorsqu’il en existe à moins de 50 m. Encore faut-il qu’ils ne soient pas obstrués par des voitures mal garées !

Faire de la commune une ville où le piétons puisse se déplacer en toute sécurité dans un climat de convivialité guide les motivations de la municipalité en matière d’aménagement du village. Ainsi, depuis une dizaine d’années, la municipalité  a engagé de nombreux travaux en matière de voirie et de création de chemins piétonniers comme par exemple l’aménagement du centre-bourg.

Par les efforts des automobilistes, se garant dans les différents parcs de stationnement de la commune et ceux de la municipalité créant un maillage piétonnier de qualité, les piétons redécouvrent le plaisir de circuler à la fois librement et efficacement dans la ville.