Ngrepelisse

Accueil > Vie municipale > Travaux > Les travaux terminés en 2010 > L'aménagement de l'Avenue des Anciens Combattants d'Indochine

L'aménagement de l'Avenue des Anciens Combattants d'Indochine

En raison de l’agrandissement du bourg et des nouveaux besoins induits, le département du Tarn et Garonne remanie une portion de la D 958 (nouvellement baptisée avenue des Anciens Combattants d’Indochine) en créant un cheminement piétonnier de part et d’autre de celle-ci, de manière à répondre de façon cohérente à la fonction actuelle de cette portion de route, intégrée à part entière dans le tissus urbain.
La commune de Nègrepelisse complètera cet ouvrage par l’aménagement paysager de ce cheminement. Elle prendra en charge l’installation d’un réseau d’arrosage et des plantations. Le choix des essences se fera dans la palette de la Charte Paysagère.
Cet aménagement paysager permettra de matérialiser les différents espaces (voirie/cheminement doux) et d’assurer une sécurité relative par rapport à la circulation automobile. Les piétons pourront ainsi bénéficier d’un cadre agréable et sécurisé pour leurs déplacements.
Un certain nombre de bancs et de corbeilles viendront finaliser l’aménagement de ce site, qui de part son revêtement sera accessible au plus grand nombre, notamment aux personnes à mobilité réduite.  
Ce dispositif permettra ainsi de donner la priorité aux piétons, en améliorant leur sécurité et en limitant l’emprise du revêtement enrobé.

À l’image des premiers aménagements paysagers de la voie publique effectués rue des Gibelots en 2007, l’avenue des Anciens Combattants d’Indochine est en cours d’embellissement. Après la mise en place de l’éclairage public, des travaux de revêtement de chaussée, de la création d’un chemin piétonnier prolongeant le maillage déjà existant, le service des Espaces Verts réalise l’aménagement de trottoirs fleuris. Des rosiers rouges et blancs associés à de la lavande, des lauriers roses, des spirées, du buis, des chênes verts, des cerisiers à fleurs, du laurier tin, des cyprès,  vont  ainsi embellir les allées de l’avenue des Anciens combattants d’Indochine et séparer l’espace piétonnier et routier.
Ces espèces déjà utilisées également rue Victor Hugo et rue des Gibelots harmonisent les grandes rues nègrepelissiennes. De plus, la mise en place de bâches permet d’éviter l’envahissement des mauvaises herbes et de garder l’humidité du sol évitant un arrosage abusif et économisant l’eau.
Ces aménagements assurent la liaison entre la Zone Artisanale et le centre-bourg tout en créant une continuité et un ensemble homogène des différents quartiers de la ville. La municipalité s'efforce ainsi d'améliorer en permanence la qualité des espaces publics au profit de l'ensemble des habitants comme de celui de nos visiteurs.
Seul bémol, le vandalisme qui existe encore : vol des végétaux fraîchement plantés anéantissant le travail effectués par les agents municipaux.




15 mars 2010

15 mars 2010