Ngrepelisse

Accueil > Vie municipale > Travaux > Travaux à réaliser sur la commune

La Voirie

La voirie d’une commune doit nécessairement s’adapter à l’évolution de son territoire.Le réseau routier de la commune a atteint un niveau de qualité satisfaisant. Il reste bien sûr des tronçons à refaire ou à entretenir. Chaque année, les employés communaux s’y emploient.

La commune maintient toujours ses efforts de modernisation de la voirie.

Le futur centre culturel La cuisine

Les projets architecturaux de création du futur centre d'art

L’agence d’architecture chargée de réaliser le futur centre culturel accueillant le centre d’arts appliqués au design et à l’alimentation a été choisie par le jury, à la suite duquel le conseil municipal attribuera le marché.
Après une évaluation, artistique, esthétique et technique, le projet du cabinet catalan RCR,  Aranda-Pigem-Vilalta Arquitectes, a fait l’unanimité des membres du jury composé de Jean Cambon, de spécialistes en architecture , de l’Architecte des Bâtiments de France, et des élus, devant Drop Architectes (Paris), et Munvez Castel Morel (Toulouse).

Les trois projets en format pdf à télécharger

 

 

La seconde vie du château

Le centre d’art contemporain La cuisine a reçu un accueil très favorable lors de la réunion publique se tenant au moulin de Nègrepelisse. Dans une volonté de partager le projet de la réalisation d’un bâtiment sur le site du château de Nègrepelisse afin d’offrir des espaces adaptés aux activités du centre d’art La cuisine, mais aussi de dynamiser l’offre culturel et de valoriser ce lieu patrimonial, avec les habitants du territoire,  La cuisine a exposé, pendant trois jours, les maquettes, les plans et les images 3D issus du concours d’architecture lancé en 2008.
Après avoir reçu plus d’une cinquantaine de dossiers de candidatures, trois équipes lauréates ont été sélectionnées : DROP architectes (Paris), Munvez-Castel -Morel (Toulouse), et le cabinet catalan RCR. Lors de la deuxième phase de sélection, RCR a remporté le concours. Ce cabinet d’architectes a été nommé membre d’honneur en 2010 par l’AIA (American Institue of Architects) pour leur apport significatif à l’architecture et à la société. Outre sa renommée internationale, tous les membres du jury ont été séduits par le concept de château-cour et par la qualité du projet en terme d’adéquation entre le site historique et la proposition architecturale  contemporaine.
La construction du centre d’art La cuisine sur les ruines du château de Nègrepelisse est une opportunité unique de faire revivre l’édifice sous la forme d’un château cour.
Sa dimension iconique donne une identité très forte au centre d’art. Il convient donc de tirer parti de ce supplément d’âme symbolique en consolidant les valeurs identitaires de l’édifice. Vu de l’extérieur le château deviendra alors massif et compact, évoquant plus la forteresse originelle que la demeure domestique qu’il est à un moment devenu.
Contacts de La cuisine 05 63 67 39 74 / info@la-cuisine.fr / www.la-cuisine.fr

Le remplacement de l’éclairage public rue Marcelin Viguié.


La commune de Nègrepelisse envisage de remplacer l’éclairage public de sa rue principale.
En effet, la comptabilité énergétique réalisée en 2008 (sur les années 2004, 2005, 2006 et 2007) avait montré que l’éclairage public représentait 14% de la consommation moyenne d’énergie et un potentiel possible d’économies d’énergie. C’est dans cette optique que la commune souhaite remplacer les luminaires vétustes par des luminaires plus performants, refaire le réseau d’alimentation et équiper le poste d’une armoire à économie d’énergie.
Du fait de sa configuration urbaine : tissu urbain dense et façades continues, les luminaires seront posés sur console. Il s’agit d’améliorer la qualité d’éclairage (uniformité et intensité) et l’esthétique des luminaires de manière à affirmer le rôle urbain structurant de la rue Marcellin Viguié.
Ce projet permettra donc, tout en réalisant des économies d’énergie, d’améliorer l’éclairement de la rue et de mettre en valeur le cœur de la bastide.
Le coût estimatif de cette opération est estimé à 35 000 € H.T.


Réfection de la toiture de la maison de l’intercommunalité


Dans le cadre de la gestion durable de son parc immobilier, la commune envisage de rénover la toiture de la maison de l’intercommunalité. L’objectif technique est double : pérenniser la solidité de l’ouvrage en refaisant la charpente et la couverture, et améliorer le comportement thermique du bâtiment en refaisant l’isolation. Par ailleurs, il s’agit également d’améliorer le confort des usagers autant l’hiver que l’été.
Le projet permettra de réduire la consommation énergétique du bâtiment tant pour le chauffage que pour la climatisation.
Le coût estimatif de cette opération est estimé à 41 800 € H.T.