Ngrepelisse

Accueil > Vie municipale > Travaux > Travaux réalisés sur la commune en 2008 > La réfection des meules du moulin

La remise en état des meules du moulin

L’odeur de farine fraîchement moulue, le tintement de clochette des mécanismes des meules, le sol revêtu de fines poussières, un moulin fonctionnant comme dans les années 40. Ainsi, c’est dans une ambiance agréable, que la mécanique hydraulique du moulin de Nègrepelisse a moulu ses premiers grains, en présence de M. Jean Cambon, Maire de Nègrepelisse, des élus et de M. Roland Delmas, ancien maire-adjoint et passionné de ce petit patrimoine industriel vivant. Le projet de sa remise en route, financé par le Conseil Régional, le Conseil Général et la Commune de Nègrepelisse, est une prouesse technique. « Je suis un passionné » voilà les premiers mots de Roland Delmas, « Le jour de gloire est arrivé. Je suis très fier et très ému d’observer la renaissance du site comme dans mon enfance. Le moulin existe depuis le 18e siècle, mais c’est de 1940 à 1950 qu’il fut remis en marche pour parer aux rationnements. Son utilisation s’est ensuite tournée vers la production de farine pour animaux ».
DES PREMIERS ESSAIS CONCLUANTS
La principale difficulté fut de réhabiliter le moulin pour qu’il fonctionne à nouveau tout en respectant au maximum l’originalité du mécanisme. L’Aveyron et l’architecture ancienne du bâtiment, ont demandé une connaissance accrue de la meunerie. La charpente de l’arescle circulaire (habillage mobile des meules) a ainsi été restaurée en sapin, même la tête de cheval ornant les meules fut restaurée. Seul le rouet a dû être modifié, pour qu’il soit adapté au débit de la rivière. Cinq mois de travail ont permis à M. Pouzon de rétablir le fonctionnement du moulin de Nègrepelisse.
Ainsi, les premiers essais furent concluants. Trois kilos de céréales ont été nécessaires pour obtenir 500 grammes de farine pure et ainsi réaliser du pain fabriqué à partir de farine locale.

La rénovation des meules du moulin

Le moulin est au coeur d'un projet de restauration des meules et de leur environnement. Ces travaux engagés par la municipalité et qui ont duré trois mois permettent aujourd'hui un usage occasionnel de ces meules pour la fabrication de "farine de pierre". Cet usage aura un but pédagogique et éducatif auprès des scolaires et des visiteurs afin de faciliter la compréhension du système hydraulique et de la mouture.
Pour lire la suite...(cliquez sur la photo)