Ngrepelisse

La restauration et la mise en sécurité de la courtine Nord du château

Dans un esprit de conservation du patrimoine historique de la ville et de sécurisation du public, la municipalité entreprend la restauration de la courtine Nord du château. Les travaux consistent à étancher la tête de mur afin de stopper les infiltrations d'eau par le haut de la façade, à remplacer les pierres qui sont tombées et celles qui sont trop abîmées.
La première tranche de ces travaux, est en cours de réalisation. Plus d’une centaine de blocs calcaires du Périgord, (de plus de 100 kg chacun) sont nécessaires pour combler les cavités de la façade. Retaillées aux dimensions des creux par deux tailleurs de pierre puis fixées, au moyen de mortier et de chaux liquide, sur le château, les pierres  sont finalement patinées et vieillies afin de redonner à l’ensemble une unité homogène.
Par cette opération commencée en avril 2008 et normalement achevée en juin 2008, la commune contribue ainsi à la mise en sécurité du site et à la conservation d’un édifice majeur du patrimoine historique de la ville de Nègrepelisse.